ANTHROPOLOGIE SYMBOLIQUE DU LUXE : L’OBJET RITUEL ENTRE LE TRADITIONNEL ET L’ACTUEL DANS LES SOCIÉTÉS DE CULTE

Post Visitors:32
  • Othmane WARDI

Chercheur en Anthropologie culturelle, en Epistémologie des SHS, en Sociologie et Philosophie Politique, l’Institut d’Études Sociales Et Médiatiques, Casablanca.

Résumé

Conjointement au champ religieux, le sacré s’étale et prend d’ampleur sur différents secteurs : la culture, la politique, l’art, la consommation… et le luxe ; en tant que signe symbolique de distinction sociale. De ce fait, on peut s’interroger sur la façon dont les grandes marques de luxe peuvent labelliser une telle expérience client, dite de prestige. Cet article démontre la façon dont les produits de luxe commercialisent cette dimension symbolique incarnée dans des pratiques rituelles définissant l’acte d’achat du consommateur des temps modernes, s’opposant radicalement à nos valeurs traditionnelles d’autrefois. Nous identifions trois processus majeurs : le luxe comme une nouvelle forme de religiosité du Nouvel-Âge (I), la valeur symbolique de l’objet de luxe en tant qu’objet rituel (II) et la transmutation des valeurs ancestrales en synchronie et en diachronie afférentes à l’idéologie du prestige dans les sociétés de culte (III).

Mots-clés : Capitalisme, consommation, luxe, idéologie du prestige, distinction sociale, Nouvel-âge.


SYMBOLIC ANTHROPOLOGY OF LUXURY:

THE RITUAL OBJECT BETWEEN THE TRADITIONAL AND THE CURRENT IN CULT SOCIETIES

Othmane WARDI

Researcher in Cultural Anthropology, Epistemology of Humanities and Social Sciences, Sociology and Political Philosophy

Social and Media Studies Institute, Casablanca.

Abstract

Together with the religious field, the sacred spreads and grows in different sectors: culture, politics, art, consumption… and luxury; as a symbolic sign of social distinction. As a result, one can wonder how the major luxury brands can label such a customer experience, known as prestige. This article demonstrates how luxury products commercialize this symbolic and fetish dimension embodied in ritual practices defining the act of purchase of the modern-day consumer, radically opposing our traditional values ​​of in the old days. We identify three major processes: luxury as a new form of New Age religiosity (I), the symbolic value of the luxury object as a ritual object (II), and the transmutation of ancestral values ​​into synchrony and diachrony related to the ideology of prestige in cult societies (III).

Keywords : Capitalism, consumption, luxury, ideology of prestige, social distinction, New Age.

Othmane-WARDI-ANTHROPOLOGIE SYMBOLIQUE DU LUXE : L’OBJET RITUEL ENTRE LE TRADITIONNEL ET L’ACTUEL DANS LES SOCIÉTÉS DE CULTE – Télécharger

BIBIOLOGRAPHIE

ARENDT, H (1972), La crise de la culture : huit exercices de pensée politique, Paris : Gallimard

BARTHOLEYNS, Gil, « L’enjeu du vêtement au Moyen Âge : de l’anthropologie ordinaire à la raison sociale (xiiie‑xive siècles) », Le corps et sa parure, Micrologus, 15 (2007)

BATAILLE, G., La part maudite, en Œuvres Complètes, VII

BATIFOULIER, P., CORDONNIER, L., & Zenou, Y. (1992). L’emprunt de la théorie économique à la tradition sociologique: Le cas du don contre-don. Revue économique, 43(5), 917-946. doi :10.2307/3502482

BAUDRILLARD, J. « La « pulsion » de mode », L’échange symbolique et la mort. sous la direction de Baudrillard Jean. Gallimard, 2017

BAUDRILLARD, J., La société de consommation, Paris, Gallimard, coll. Folio, 1986

BAUDRILLARD, J., Les Stratégies fatales, Paris, Grasset, 1983

BAUDRILLARD, J., Le système des objets. La consommation de signes, Paris, Denoël-Gonthier, 1968.

BAUMAN, Z. Postmodernity and Its Discontents, Cambridge: Polity Press, 1997

BELK, R., Wallendorf, M., & Sherry, J. ‘The sacred and the profane in consumer behaviour: Theodicy on the odyssey’, Journal of Consumer Research, Vol. 6, No. 1, p1-38, 1989

CALAFAT, G., LAVERGNE, C. et MONNET, É.« Philosophies et sciences sociales : les enjeux de la conversion », Tracés. Revue de Sciences humaines [En ligne], #13 | 2013, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 12 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/traces/5684

CARRETERO PASÌN, A. (2002). La quotidienneté comme objet : Henri Lefebvre et Michel Maffesoli: Deux lectures opposées. Sociétés, no 78(4), 5-16. https://doi.org/10.3917/soc.078.0005

CASTERÈDE, J., Le Luxe, Paris PUF, Collection « Que sais-je ? », 7e édition 2012, page 19, l. 31-32, page 20, l. 1-2.

CLEVELAND, M., Laroche M. (2007). Acculturation to the global consumer culture: Scale development and research paradigm. Journal of Business Research, 60 (3), 249-260

DANZIGER, P. 2004. Why people buy things they don’t need: Understanding and predicting consumer behavior, Kaplan Publishing

DEBORD (G.). (1967) La Société du spectacle. Paris, Buchet-Castel

DURKHEIM, É. (1893) De la Division du travail social, préf. p. XI

DURKHEIM, É. (1912) Les formes élémentaires de la vie religieuse, Livre I, ch. I, III

FERREUX, M.-J., « Le New-Age », Socio-anthropologie [En ligne], 10 | 2001, mis en ligne le 15 janvier 2003, consulté le 27 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/socio-anthropologie/158 ; DOI : https://doi.org/10.4000/socio-anthropologie.158

FERREUX, M.-J., 2000, Le New age. Ritualités et mythologies contemporaines, Paris, L’Harmattan.

FILLOUX. Jean-Claude. Personne et sacré chez Durkheim / The Individual and the Sacred in Durkheim. In: Archives de sciences sociales des religions, n°69, 1990. Relire Durkheim. pp. 41-53. DOI : https://doi.org/10.3406/assr.1990.1313

FREITAG, M., L’oubli de la société. Pour une théorie critique de la postmodernité, Ste-Foy et Rennes, PUL et PUR, 2002

GEERTS, Angy, et Nathalie Veg-Sala. « Le luxe et Internet : évolutions d’un paradoxe », Management & Avenir, vol. 71, no. 5, 2014

GER, G., BELK, R. W. (1996). I’d like to buy the world a Coke: Consumption scapes of the less affluent world. Journal of Consumer Policy, 19(3)

GODART, F. (2010). Introduction / La mode, un « fait social total » ?. Dans : Frédéric Godart éd., Sociologie de la mode (pp. 3-11). Paris: La Découverte.

GODART, F., « Giulia Mensitieri, “Le plus beau métier du monde”. Dans les coulisses de l’industrie de la mode », Sociologie du travail [En ligne], Vol. 62 – n° 3 | Juillet-Septembre 2020, mis en ligne le 12 septembre 2020, consulté le 20 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/sdt/33661

HANEGRAFF, W.-J., 2001, « Prospects for the Globalisation of New Age, Spiritual Imperialism versus Cultural Diversity », in Rothstein M., (ed.), New Age Religion and Globalization, Aarhus, Aarhus University Press

HEELAS, P. The New Age Movement, Oxford: Blackwell, 1996

HOLT, D. B., QUELCH, J.A., TAYLOR, L. E., (2004). How global brands compete. Harvard Business Review, 82, 68-75

HUNTER, J. Evangelicalism. The Coming Generation, Chicago: University of Chicago Press, 1987

ILLOUZ. E. (2019, 31 août). Eva Illouz ”Le « Moi » est une marchandise formidable” ; Consulté sur L’Echo, le 30 juin 2020, à l’adresse https://headtopics.com/be/eva-illouz-le-moi-est-une-marchandise-formidable-7938498

Jean-Marie Lafortune, « Les règles de l’ostentation : L’œuvre-phare de Veblen : source et guide de la sociologie du loisir », Revue Interventions économiques [En ligne], 36 | 2007, mis en ligne le 01 octobre 2007, consulté le 24 juillet 2022. DOI : https://doi.org/10.4000/interventionseconomiques.537

KIM, M. S., LEE, H., KIM, I. D., HUNTER, J. E. (2004). A test of acultural model of conflict styles. Journal of Asian Pacific Communication 14 (2), 197-222

LARDELLIER, P. (2002). Culture de masse : ses images, ses mythes. Dans : Nicolas Journet éd., La culture: De l’universel au particulier (pp. 257-259). Auxerre, France: Editions Sciences humaines

LEONELLI, L. (2010). Jean Baudrillard, le mécréant radical. Lignes, 31, 27-35. https://doi.org/10.3917/lignes.031.0027

LÉVI-STRAUSS, C. (1949) Les Structures élémentaires de la parenté. PUF, Paris

LÉVI-STRAUSS. C. (1958) Anthropologie structurale. éditions Plon, Paris

LÉVI-STRAUSS. C. (1955) Tristes tropiques. Plon, collection Terres Humaines, Paris.

LÉVY, C. (2019). Marc Abélès, Un ethnologue au pays du luxe: Paris, O. Jacob, coll. Mondes contemporains 2019, 144 pages. Questions de communication, 36(2), 336-338. https://doi.org/

LINTON, R. Le Fondement culturel de la personnalité, 1945, traduit de l’américain par A. Lyotard, Éd. Dunod, 1986, nouvelle traduction 1999.

LIPOVETSKY, G. (2003). La société d’hyperconsommation. Le Débat, 124(2), 74-98. https://doi.org/10.3917/deba.124.0074

LIPOVETSKY, G. L’ère du vide, Paris, Gallimard, coll. nrf / essais, 1989 

LIPOVETSKY, G. Le bonheur paradoxal. Essai sur la société d’hyperconsommation, Paris, Gallimard, 2006.

LIPOVETSKY, G., L’Empire de l’éphémère, Gallimard, Paris, 2010

LIPOVETSKY, G., Serroy, J. (2016). L’esthétisation du monde. Gallimard.

LUCKMANN, T. ‘Shrinking transcendence, expanding religion? Sociological Analysis, 50, (2):127-38, 1990.

LUKES, S. Individualism, Oxford: Basil Blackwell, 1973

MADELEINE, D. La notion de fétichisme chez Auguste Comte et l’œuvre du président de Brosses « Du culte des dieux fétiches ». In: Revue de l’histoire des religions, tome 171, n°2, 1967. pp. 207-221; doi : https://doi.org/10.3406/rhr.1967.8486

MAFFESOLI, M. Au creux des apparences. Pour une éthique de l’esthétique, Plon, Paris, 1990

MAILLET, T. (2010), Le Marketing et son histoire ou le mythe de Sisyphe réinventé, Collection Agora, Editions Pocket.

MARCUSE, Herbert. (1968). L’Homme unidimensionnel : essai sur l’idéologie de la société avancée.- Les éditions de minuit, Paris

MARX, K. (1996) Manuscrits de 1844, Paris, GF Flammarion, Paris

Parisian Gentleman. (2014, August 4). Archives : un interview de Gilles Lipovetsky, auteur du “luxe éternel” (2003) –. https://parisiangentleman.fr/2012/01/17/archives-un-interview-de-gilles-lipovetsky-auteur-du-luxe-eternel-2003/

MAYER, J.-P. (n.d.). Le Culte de l’objet et sa consommation. Inter CDI. Retrieved August 9, 2022, from http://www.intercdi.org/le-culte-de-lobjet-et-sa-consommation/

PASCUITO, E. (2014). Le simulacre à l’épreuve de l’hyperréalité. In Citton, Y., & Braito, A. (Eds.), Technologies de l’enchantement: Pour une histoire multidisciplinaire de l’illusion. UGA Éditions. doi:10.4000/books.ugaeditions.616

ROCCO, A.-M, « À la poursuite du luxe ultime », Challenges, no 617,‎ 4 juillet 2019, p. 156 à 158.

ROOF, W.G. (1999) Spiritual Marketplace: Baby Boomers and the Remaking of American Religion, Princeton: Princeton University Press.

RYDBERG. E. La consommation est une addiction. In: ÉCONOMIE POLITIQUE INTERNATIONALE, n°69, 06/12/2008. `Consulté le : 14/09/2020 à 19h00. (URL : https://gresea.be/La-consommation-est-une-addiction)

SALMON, C. (2007) Storytelling, la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits. éditions La découverte. Paris

SIRGY, M.J. (1982), Self-concept in consumer behavior: a critical review, Journal of Consumer Research, 9, 3, 287-300

SMITH, A. D. (1990). Towards a Global Culture? Theory, Culture and Society. (SAGE, London, Newbury Park and New Delhi). 7, 171-191

SOBEL, R. (2016). Fétichisme de la marchandise et ontologie sociale chez Marx: Interprétation essentialiste versus interprétation constructiviste. Cahiers d’économie Politique, 70, 45-74. https://doi.org/10.3917/cep.070.0045

STARK, R. & BAINBRIDGE, W. The Future of Religion: Secularisation, Revival and Cult Formation, California: University of CaliforniaPress, 1985

Sur les premières communautés utopiques, nées en Californie avant de se répandre en Europe, voir Alexander (1992, in Carozzi, 1999 : 11) ; Heelas (1996 : 83) ; Barker (1989) ; Champion, Hervieu-Léger (1990) ; Champion (1995)

UHL, M. (2002). Intimité panoptique: Internet ou la communication absente. Cahiers internationaux de sociologie, 112, 151-168. https://doi.org/10.3917/cis.112.0151

WARDI. O., Penser le thanatopouvoir dans “nos” sociétés post-mortem. Revue Droit et Société, Social and Media Studies Institute, A paraître. ⟨hal-03348746⟩

WILLIAMS, P., & Michaud, Y. (2013, September 19). Yves Michaud: « Remplir son identité de moments ne pouvant être partagés par tous ». In Philosophie Magazine. https://www.philomag.com/articles/yves-michaud-remplir-son-identite-de-moments-ne-pouvant-etre-partages-par-tous

WOODHEAD, L., & HEELAS, P. (Eds) Religion in Modern Times: An Interpretive Anthology, Oxford: Blackwell, 2000

ZEMMOUR, R. & BALLET, J. (2016). Religion et marché : du réductionnisme économique à l’intégration du rôle des croyances. Revue Française de Socio-Économie, 17(2), 143-161. doi:10.3917/rfse.017.0143

KLEIN, N. (2001) NO LOGO. La tyrannie des marques. Actes Sud. Paris

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.